CAI fête 10 ans d'ALÉNA en visionnaire
Plattsburg amorce un réseau continental de centres d'affaires pour PME exportatrices

par Daniel Allard

Deux pays, un seul réseau, trois corridors! La vision de CAI, Corporate Affairs International, une société de Montréal, tient en cette triple réalité. Et c'est en grand que l'entreprise entend marquer les dix ans de l'entrée en vigueur de l'ALÉNA, l'accord commercial qui a maintenant mis fin à l'existence des tarifs douaniers entre le Canada et les États-Unis, après un calendrier graduel de diminution des taux échelonné sur la décennie 1989-1999.

Cibler les zones transfrontalières et en faciliter l'accès aux PME exportatrices du pays voisin, voilà qui résume assez bien l'approche commerciale mise de l'avant. Pour les deux pays, on aura compris qu'il s'agit des États-Unis et du Canada. Pour le réseau, les gens de CAI l'appelle Nafta Export Development Web (NEDWeb). Pour le développer, ils ont géographiquement divisé l'Amérique du Nord en trois corridors Nord-Sud de largeur comparable, un sur la côte Est, un au centre et un autre sur la Ouest. Le potentiel est énorme et les premières tentatives de son application démontrent que l'intérêt est bien là.

Actuellement, 35 États des États-Unis
exportent plus vers le Canada
que n'importe où ailleurs dans le monde!

CAI est par ailleurs une entreprise très bien connue au cabinet du ministre Bernard Landry. Depuis sa mise sur pied en 1991, elle affirme avoir mené à terme des contrats qui ont entraîné la création de plus de 8000 emplois et près de 3 milliards $ en investissement au Québec. Son pdg est Howard R. Silverman. C'est aussi lui qui préside le réseau NEDWeb, ainsi que le NYCCE, récemment inauguré à Plattsburg.

UN PREMIER PAS FRANCHIT À PLATTSBURG

S'il faut se fier aux moyens mis en oeuvre pour souligner l'ouverture du premier centre d'affaires, officiellement ouvert en présence du vice-premier ministre du Québec, Bernard Landry, le 17 septembre dernier, ce ne sont pas les ressources qui manqueront au promoteur pour réussir l'implantation du nouveau réseau. Autobus nolisés de Québec et de Montréal, spectacle multimédia et lasers à l'hôtel de ville de Plattsburg, visite organisée de la ville, parapluie au logo  de NYCCE - et heureusement! - pour chacun des 200 invités, ballons, musique, généreux buffet... Malgré la pluie, l'ouverture du New York Center of Commerce for Export (NYCCE), situé en plein centre-ville de Plattsburg, au 43 Durkee Street, fut impressionnant et haut en couleur.

À cinq minutes à pied de l'hôtel de ville, juste en face d'un marché public, le Centre d'incubation de trois étages, fraîchement rénové, est déjà composé d'une vingtaine d'entreprises du Québec qui veulent exporter aux États-Unis et profiter des services d'experts des deux côtés de la frontière. Il offre toute l'infrastructure nécessaire permettant d'initier des activités de vente, de marketing et de distribution à un coût raisonnable. Les services incluent autant l'expertise en immigration, en douanes, en fiscalité, en comptabilité américaine, en assurances et en services bancaires, qu'en organisation d'événements. La souplesse de la tarification est particulièrement bien adaptée à la réalité des PME. Les quatre niveaux de forfaits offerts (Le fureteur, Le vendeur, Le décideur, Le développeur) visent autant la PME en exploration - frais mensuels de 99$, avec un dépôt de 300$ et un contrat minimum de six mois -, que la PME rendue à l'étape du pied-à-terre quasi permanent - frais mensuels de 799$, avec dépôt de 2 500$ et un contrat d'un an -.

Premier centre d'affaires du réseau NEDWeb, Plattsburg devrait être suivie dans les prochains mois par d'autres centres similaires en Floride (Fort Lauderdale) et à Boston d'abord. Buffalo, Chicago et Minneapolis, pour leur part, sont à l'étape des négociations puisqu'il y a des partenaires intéressés. Dans une phase II, des villes canadiennes comme Toronto et Montréal, voire éventuellement Québec, devraient s'ajouter au réseau.

QUÉBEC DANS LA CIBLE

Qu'est ce qui détermine l'ordre d'ouverture des centres du réseau? "Tout dépend de la demande et de la volonté de partenaires locaux à se joindre à nous", explique Louis Grenier, expert-conseil en développement économique chez CAI et vice-président du Nafta Export Development Web. Personnellement, il croit que Québec pourrait se joindre au réseau en 2001. Pour l'instant, à Québec, la promotion de l'idée d'un centre d'affaires du NEDWeb n'a cependant pas encore été faite auprès d'organismes quasi incontournables, tels la Société de promotion économique du Québec métropolitain (SPEQM) et les chambres de commerce de la région. Jean-Maurice Savard, le directeur de la nouvelle Pépinière d'entreprises INNOVANTES de Beauce, de Saint-Joseph-de-Beauce, ainsi que Réginald Dallaire, du CLD Chutes-de-la-Chaudière, faisaient cependant partie de la douzaine de personnes ayant fait le déplacement en autobus nolisé Québec-Plattsburg, le 17 septembre dernier. Le principe des franchises est notamment utilisé pour permettre le développement rapide du réseau.

Soulignons qu'il n'aura fallu que trois heures quinze minutes (départ 16h45, arrivée 20h00), passage aux douanes inclus, pour effectuer le voyage de retour Plattsburg-Sainte-Foy!

Départs supplémentaires vers Plattsburg les 30 nov., 1er et 2 déc.

Pour permettre à nouveau aux gens d'affaires du Québec de découvrir de visu le concept et les fournisseurs de services de NYCCE, des autobus nolisés se dirigeront à Plattsburg trois jours consécutifs, du mardi 30 novembre au jeudi 2 décembre prochain. Pour information et inscription, tél: (514) 982-0900.

  • Mardi, 30 nov. départ à 11h30 du 1600 Berri, Montréal

  • Mercredi, 1er déc. départ à 11h45 du métro Longueuil, Longueuil

  •  Jeudi, 2 déc. départ à 9h00 du 144 blv. de líHopital, hotel de ville de Gatineau