Sauriez-vous nous amener à Nollywood?

Nollywood… comme Bollywood et surtout comme Hollywood! Amérique, Asie… Afrique; Nollywood, comme le Hollywood de l’Afrique. Eh oui! Et c’est au Nigeria qu’il vous faudra aller, dans ce pays qui deviendra plus populeux que les USA d’ici quelques décennies.

MERCI À LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE

On entend depuis longtemps parler du pendant indien de la Mecque de l’industrie cinématographique mondiale, qui opère de Bombay depuis des lustres. Les nouvelles TIC et l’industrie du DVD ont cependant permis à l’Afrique de se doter du troisième pôle mondial du cinéma.

La révolution numérique a même permis à l’Afrique de se faire pionnière dans l’innovation peu coûteuse. Grâce particulièrement au cinéma numérique Nollywood a pu se développer rapidement et devenir, en terme de valeur, la 3e industrie cinématographique du monde après Hollywood et Bollywood.

Maintenant deuxième employeur du Nigeria derrière l’agriculture, cette industrie de 500 à 800 millions $ par an produit une moyenne de 2 000 films long métrage par année. Et le secret de la recette n’est pas sorcier : un long métrage en DVD se vend 2 $ et s’écoule en moyenne à 50 000 exemplaires, constituant directement un moyen de divertissement abordable pour les Africains et un modèle de production rapide qui s’exporte de plus en plus à travers le continent.

Pourquoi le DVD?

L’Afrique dans sa totalité n’offre qu’une seule salle de cinéma par million d’habitants. C’est vingt fois moins qu’en Inde et un taux encore 13 fois moindre que celui de la Chine.

TABLEAU 1 : LES SALLES DE CINÉMA DANS LE MONDE
Territoire Nombre de salles de cinéma
USA 40 000
Inde 20 000
Chine 13 000
Afrique Moins de 1 000

Source : Carlos Lopes, revue Géopolitique africaine, No. 53-54, 2015, pp. 17-23

 

L’accès à une salle de cinéma n’a heureusement rien à voir avec la capacité du continent à produire du cinéma de qualité. Avec ses 54 pays comptant plus de 3 000 cultures différentes, la créativité africaine restera pour longtemps encore un vivier de la diversité humaine.

Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − un =