Perspectives d’emploi sobres, mais positives, au Canada pour bien terminer 2015

Une autre donnée significative vient éloigner les paroles sombres des théoriciens de la « récession économique », alors que la Canada est en pleine élections pour le renouvellement de son parlement à Ottawa le 17 octobre. La récente enquête internationale de Manpower menée auprès de plus de 1900 employeurs partout au pays révèle que 11 % des employeurs canadiens comptent accroître leurs effectifs au cours du quatrième trimestre 2015, alors que neuf % s’attendent à les réduire. Parmi les employeurs interrogés, 77 % n’envisagent aucun changement et trois % n’ont toujours pas fixé leurs intentions en matière de dotation pour le trimestre à venir. On parle donc d’un contexte de croissance de la création d’emploi sobre, mais positif.

Canada Atlantique : projets d’embauche les plus enlevés

Ce sont les employeurs dans la région de l’Atlantique qui indiquent le rythme le plus actif avec une prévision nette d’emploi de 12 %. Les personnes en recherche d’emploi en Ontario y retrouvent un rythme un peu plus modéré, les employeurs y ayant transmis un taux de huit %. On prévoit un climat de recrutement encore plus calme au Québec (7 %) et dans l’Ouest canadien (4%).

Les grandes entreprises prévoient le climat d’embauche le plus positif

Les grandes entreprises (250 employés et plus) transmettent les projets d’embauche les plus favorables pour le prochain trimestre, avec un résultat net de 13 %, une fois les données corrigées des variations saisonnières. Les entreprises de taille moyenne (50-249 employés) promettent également un climat de recrutement respectable avec une prévision nette d’emploi de 12 %, tandis que les petites entreprises (10-49 employés) sont à 5 %. Les microentreprises (1 à 9 employés) annoncent un rythme d’embauche nette d’emploi que de trois %.

Tout ceci dans un contexte nord-américain qui confirme, par la même enquête, que les employeurs aux États-Unis transmettent les projets d’embauche les plus positifs de la région, pour un deuxième trimestre consécutif.

« Plus d’un employeur sur cinq ayant indiqué l’intention d’accroître les effectifs au cours de la période qui s’étend d’octobre à la fin du mois de décembre« , révèle pour les USA l’enquête de Manpower.

Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com ...

One comment

  • Il faut bien profiter de cette occasion pour décrocher un emploi alors. C’est sûr que le nombre de personnes à la recherche d’emploi s’accroît également, la concurrence sera rude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 8 =