(EXCLUSIF) Tourisme durable : VillageMonde.com arrive

2017 a été choisie par l’ONU « Année du tourisme durable ». Ce qui donnera juste le temps nécessaire pour que le monde découvre bien la vision et l’organisme qu’un homme d’affaires de Québec vient de lancer avec la Fondation Village Monde.

L’Assemblée générale des Nations Unies proclame 2017 « Année internationale du tourisme durable pour le développement » face, notamment, à  l’importance « de favoriser la compréhension entre tous les peuples, de faire mieux connaître le riche héritage des différentes civilisations et de faire davantage apprécier les valeurs inhérentes aux différentes cultures, contribuant ainsi à renforcer la paix dans le monde ».

Avec un timing à propos, une homme d’affaires de Québec se fait à l’idée qu’à l’heure du développement de l’économie collaborative et des nouvelles technologies, la mise en relation d’une offre de tourisme villageois avec des voyageurs en quête de partage et d’authenticité devient possible et simplifiée.

Pour faciliter ces échanges, Village Monde a mis en place sa propre plateforme collaborative qui jouera le rôle de carrefour d’échange pour le développement d’un tourisme responsable par la mise en valeur de destinations et d’initiatives locales : le Airbnb du tourisme villageois! En concordance avec les vœux de l’ONU !

La plateforme collaborative de cette nouvelle entreprise d’innovation sociale de Québec  est en ligne officiellement que depuis le 9 décembre 2015. L’équipe de Village Monde compte trois permanents, en plus de la présence régulière de M. Mony et de son épouse.

Quoi faire après Creaform ?

Parce que Village Monde est une initiative originale de Charles Mony, déjà entrepreneur technologique à succès et fondateur de Creaform.

« Après la vente de Creaform en 2013, je me suis demandé si je devais démarrer une nouvelle Start up ou bien travailler à notre fondation. Notre fondation avait été créée en 2010 avec l’idée d’appuyer le micro-entreprenariat… Mon voyage d’une année autour du monde en voilier m’a permis de valider notre concept de tourisme durable », nous explique-t-il.

Village Monde est au croisement de l’entrepreneuriat technologique et du développement international. L’organisation vise à encourager les initiatives productrices de richesse et à améliorer les conditions de vie des communautés éloignées, partout sur la planète, tout en donnant accès à un nouveau type de tourisme : le tourisme villageois.

« On va s’inscrire dans la pensée de l’économie collaborative… C’est une fusée cette affaire-là… il faut embarquer », s’enthousiasme Charles Mony, rencontré dans la belle et patrimoniale Maison Blanchette de la Côte de Cap-Rouge, qui héberge les bureaux de Village Monde.

C’est quoi un village pour Charles Mony ?

« Un établissement humain avec une taille non-anonyme. Disons entre 300 et 5-10 000 habitants… Notre vision c’est de faire vivre la ruralité avant tout », tranche-t-il au final.

Il faut donc davantage penser ruralité que village. Au cœur de cette ruralité, c’est tout de même un village qui vous accueillera sur place. La labellisation des sites est d’ailleurs bâtie sur sept critères. Ce sera le défi de l’année 2016 : élargir l’offre – qui tient présentement sur 15 destinations – à une centaine et avec l’assurance de la qualité.  « Il nous faut atteindre cette masse critique », insiste le fondateur, qui explique que chaque endroit est visité avant de confirmer l’autorisation d’intégrer le label Village Monde.

S’associera-t-il à des grandes ONG déjà existantes ou des partenaires stratégiques comme des compagnies aériennes ? Certainement.

C’est justement en approchant ONE DROP pour établir un partenariat, qu’il a fait la rencontre d’une senior de la coopération internationale, Danielle Valiquette. Un mois plus tard, il lui offrait de sauter dans son aventure pour occuper le poste de directrice générale.

Elle qui a visité plus de 80 pays autant en Afrique, en Amérique du Sud qu’en Asie, longtemps pour Oxfam-Québec, plus récemment pour ONE DROP avant que le Cirque du Soleil ne change de main, y a vu une opportunité à ne pas laisser passer, même si depuis un mois et demi elle navigue entre Québec et Montréal hebdomadairement. C’est effectivement un très beau défi de recommencer à zéro pour bâtir un projet sans équivalent.

« Mon premier défi reste de nous positionner et de mobiliser des partenaires », nous précise Danielle Valiquette, gestionnaire chevronnée de programmes et projets internationaux.

Le concept de Village Monde ne se limitera pas à l’amélioration des rapports Nord-Sud.

« Nous avons déjà le Nord du Québec dans la mire », de répondre encore la directrice générale.

Village Monde : une graine semée par des citoyens sans frontières.

 

www.VillageMonde.com

http://media.unwto.org/fr/press-release/2015-12-10/les-nations-unies-proclament-2017-annee-internationale-du-tourisme-durable-

Lire le plus récent article:

commercemonde.com/2016/07/transat-solidarite-french-tech-rennes-st-malo-vogue-village-monde/

Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com ...

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + quinze =