Ingénierie frugale… l’Université Paris-Saclay en fait sa première chaire industrielle

Une Chaire Industrielle d’Innovation et d’Ingénierie Frugales (I3F) existe depuis peu. La chaire dite I3F fait même partie des projets phares de l’Université Paris-Saclay.

Elle rassemblait à son démarrage trois membres fondateurs: AgroParisTech, TélécomParisTech et l’Institut d’Optique Graduate School, qui portent ensemble ce projet « pour nourrir la production scientifique, la formation et l’innovation ». La chaire accueillera progressivement des partenaires industriels.

DE QUOI PARLONS-NOUS ICI ?

Partir de l’usage pour co-construire des réponses adaptées… Inspirée du « système D » des innovateurs issus des pays du sud, l’innovation frugale devient un état d’esprit qui irradie désormais de nombreuses initiatives de R&D au Sud comme au Nord. L’objectif est ici de repartir à la fois des besoins (de consommateurs, praticiens, entrepreneurs…) et d’imaginer des réponses plus finement ajustées, plus responsables et inclusives de tous les acteurs de la démarche.

L’innovation frugale est en cela porteuse de transformations radicales des usages. Lieu de rassemblement et de partage entre des équipes académiques mobilisées par un projet ambitieux, des valeurs et un périmètre resserré autour des biens essentiels, le dispositif I3F construit de la recherche et de la formation, expérimente des méthodes pédagogiques nouvelles et laisse émerger des innovations en liens étroits avec les parties prenantes : étudiants, enseignants, chercheurs, acteurs économiques, de la société civile ou des pouvoirs publics.

BESOIN D’INTERDISCIPLINARITÉ

L’innovation frugale commande d’instinct des compétences interdisciplinaires. À l’image du titulaire de la chaire, Ivan Le Mintier (formateur, agriculteur et entrepreneur engagé) et des porteurs du projet impliqués dans les trois institutions académiques:

  • Valérie Fernandez, professeur, responsable du département Sciences Economiques et Sociales de Telecom Paristech et directrice scientifique de la chaire ;
  • François Balembois, professeur, directeur général adjoint à l’enseignement et directeur de l’entrepreneuriat et de l’innovation à l’Institut d’Optique ;
  • Gérard Cuvelier, professeur, spécialiste des sciences et procédés des aliments à AgroParisTech ;

La suite consistera en la création et l’animation d’un réseau de tiers lieux ouverts et l’arrivée de nouveaux partenaires économiques pour partager les ambitions, proposer des questions relatives à des projets de terrain et accompagner la mise en œuvre d’innovations.

AgroParisTech est la grande école européenne qui forme ingénieurs et managers dans le domaine du vivant et de l’environnement. Elle propose un cursus ingénieur, une offre masters et une formation doctorale en partenariat avec de grandes universités françaises et étrangères, ainsi qu’une gamme de formation professionnelle continue sous la marque « AgroParisTech Executive« . Il répond aux grands enjeux du 21e siècle : nourrir les hommes en gérant durablement les territoires, préserver les ressources Communiqué de presse 10 novembre 2015 naturelles, favoriser les innovations.

TélécomParisTech forme des ingénieurs à innover et entreprendre dans un monde numérique. Toutes les disciplines des sciences et technologies de l’information et de la communication ainsi que des sciences économiques et sociales (appliquées au numérique) sont couvertes par ses enseignements et sa recherche. Elle se positionne ainsi comme le futur collège de l’innovation par le numérique de l’Université Paris-Saclay.

L’Institut d’Optique Graduate School est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche, reconnu d’utilité publique. Il a pour mission d’aider au développement de la photonique française par la formation, la recherche, l’innovation et l’entrepreneuriat. Il forme au niveau ingénieur master et doctorat les cadres et innovateurs de demain avec une forte composante scientifique et technologique liée à la lumière. Il se positionne ainsi comme un acteur majeur en photonique et en innovations technologiques de l’Université Paris Saclay.

AgroParisTech, TelecomParisTech et L’Institut d’Optique Graduate School sont aussi tous trois membres-fondateurs de l’Université Paris-Saclay en France.

 

En savoir plus pour participer à une première dynamique d’échanges: http://leveilleurdelinnovationfrugale.tumblr.com

Daniel Allard
Rédacteur en chef

Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l’Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015).


One comment

  • comment distinguer une bonne ingénierie d’une mauvaise ? la bonne est frugale !
    n’est-ce pas la job de l’ingénieur de travailler l’efficacité au maximum ? =P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 10 =