Les avantages du web sémantique

Sémantique, web sémantique, comme web qui comprend le sens des mots, qui a une certaine forme d’intelligence. Depuis 2007 que cette expression d’experts permet de qualifier le Web 3.0. Approfondissons donc l’affaire.

Certains aiment résumer la chaîne du temps en expliquant qu’alors que le Web 1.0 était réservé aux informaticiens qui maîtrisaient l’HTML, le Web 2.0 désigne l’Internet communautaire qui permet à chacun de participer à un site, d’enrichir son contenu ou d’intégrer un réseau social. Et de poursuivre, qu’alors que le Web 2.0 désigne donc un web participatif, déjà intelligent et social, le Web 3.0 désignera un web « libre », « anonyme », jusque « activiste ». Donc activement intelligent!

Le Web 3.0 c’est le web arrivé au web « intelligent ».

Tout un avantage… et une responsabilité!

Web 3.0 : more connected, open, and intelligent, semantic Web technologies, distributed databases, natural language processing, machine learning, machine reasoning, autonomous agents, microformats, natural language search, data-mining, recommendation agents, artificial intelligence technologies, machine-facilitated understanding of information… Welcome to the intelligent Web!

Capable d’offrir une expérience plus productive et intuitive à l’utilisateur, ce niveau du web est mobile, indépendant de toute plateforme ou support, et les pages qui composent le site doivent être gérées par une base de données relationnelle intelligente, ou du moins ayant un minimum de travail d’ontologie en amont.

Ontologie : modèle de données représentatif d’un ensemble de concepts dans un domaine, ainsi que des relations entre ces concepts.

Ce web 3.0 est ainsi appelé « web sémantique » et avec cette fascinante valeur ajoutée, il met le web 2.0 bien proche du placard et le place certes comme une entité dépassée.

web3C

Source: currentmediadebates.wordpress.com/2014/11/26/web-3-0

L’INTELLIGENCE… DE L’INTUITION

Appelé sémantique, ce niveau du web apporte ce que plusieurs aiment désigner comme un web intuitif. Intuitif parce que de fait, une bien réelle « constellation » d’informations, compatible avec tous les systèmes d’exploitation et tous les objets relies, lui donne vie.

Ce web-là, il tient compte de nos visites précédentes sur un site, et aussi de notre navigation, de notre profil. Il nous propose des recherches associées à celles que nous faisons, autant que des retours plus adaptés et plus intelligents aux requêtes. Grâce à la puissance du web sémantique, la demande appelle un résultat cohérent, voire « méticuleusement assemblé », et le système travaille pour nous. Il classe tous les commentaires et trouve, par déduction, une correspondance adéquate, voire proposant d’autres résultats potentiellement acceptables par l’usager.

Des technologies sont donc mises en place pour permettre de comprendre l’information et d’adapter les réponses fournies dans un contexte plus riche et finement proposé.

Le système entier a une meilleure connaissance de l’utilisateur.

______________________

(Article 3 d’un dossier de 5: pour lire les autres articles…)

 

ITIS_couleurcompres

 

Daniel Allard
Rédacteur en chef

Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l’Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015).


5 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × quatre =