La CDPQ veut investir 700 millions $US en Inde

Pourquoi la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) annonce qu’elle souhaite investir jusqu’à 700 millions $US en Inde d’ici quatre ans ?

« Pour profiter des occasions d’affaires découlant de l’actuelle vague de redressement d’actifs en difficultés dans ce pays d’Asie », explique ce poids lourd de l’économie et de l’épargne du Québec.

La Presse canadienne vient de révéler que la CDPQ a conclu une entente avec la société indienne de services financiers Edelweiss Group qui lui permet entre autres d’acquérir 20% de sa filiale Edelweiss Asset Reconstruction Company (EARC), qui achète des prêts en souffrance et dont l’actif sous gestion est évalué à 4,5 milliards $US.

Annuellement, les investissements de l’investisseur institutionnel, qui a d’ailleurs ouvert son bureau à New Delhi en mars 2016, devraient osciller entre 150 et 175 millions $US. Au 30 juin, la taille des investissements de la Caisse en Inde était d’environ 1,7 milliard $.

La CDPQ laissera la firme indienne se charger du travail sur le terrain, mais la présence confirmée suite à cette transaction de ses représentants sur le conseil d’EARC, ainsi que sur le comité d’Edelweiss, lui permettra de s’assurer que les investissements se font au bon endroit.

*****


Vous aimez cet article! 

Faites une DONATION à notre rédaction par un clic au bas de la colonne de droite de cette page... MERCI!
Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − 8 =