Bientôt 100 millions de contrats/an pour la Bourse de Montréal

L’activité sur la bourse canadienne des dérivés, la Bourse de Montréal, a atteint de nouveaux sommets pour clore l’année 2016 en enregistrant une impressionnante hausse de volume de 20% en douze mois. Le seuil des 100 millions de contrats/an est dorénavant à sa portée.

C’est le Groupe TMX qui vient de faire ce bilan en annonçant que sa constituante du Québec, la Bourse de Montréal (MX), a enregistré un nouveau record de volume global d’opérations de 91,9 millions de contrats négociés en 2016. Ce qui dépasse le record précédent de 76,7 millions de contrats établi en 2015.

Parmi les nouveaux records de volume établis par la MX en 2016, on note :

  • 26 316 537 contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois négociés (BAX), surpassant le record de 24 640 229 contrats négociés établi en 2014 de 7%;
  • 20 968 281 contrats à terme sur obligations du gouvernement du Canada de dix ans (CGB) négociés, surpassant le record de 17 913 516 contrats négociés établi en 2015 de 17%;
  • 6 090 257 contrats à terme standard sur l’indice S&P/TSX 60 (SXF) négociés, surpassant le record de 5 474 698 contrats négociés établi en 2015 de 11%;
  • 25 302 965 contrats d’options sur actions, surpassant le record de 24 151 035 contrats négociés établi en 2012 de 5%;11 724 768 contrats d’options sur fonds négociés en bourse (FNB), surpassant le record de 8 719 474 contrats négociés établi en 2015 de 34%;
  • 671 462 contrats à terme standard sur l’indice S&P/TSX 60 (SXO) négociés, surpassant le record de 541 759 contrats négociés établi en 2015 de 24%.

« La Bourse de Montréal prendra appui sur ces réalisations et s’engage à offrir des solutions avant-gardistes pour les clients en vue d’atteindre de nouveaux sommets », a souligné pour l’occasion Luc Fortin, président et chef de la direction de la Bourse de Montréal.

Bien que la hausse globale de volume de 20% en douze mois soit imputable à une large gamme de produits de la Bourse, les contrats d’options sur fonds négociés en bourse (FNB) ont été le produit vedette, en hausse de 34 %;

Le Groupe TMX, qui a son siège social à Toronto et des bureaux à travers le Canada à Montréal, Calgary et Vancouver, est aussi présent aux États-Unis, à New York et Houston, ainsi qu’à Londres, à Pékin, à Singapour et à Sydney.

www.tmx.com

*****

Vous aimez cet article! Faites une DONATION à la rédaction du cyberjournal par un clic au bas de la colonne de droite de cette page... MERCI !
Daniel Allard
Rédacteur en chef

Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l’Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com …


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 1 =