Volvo abandonnera le moteur exclusivement à combustion interne dès 2019

La nouvelle nous arrive d’Helsinki, par The Associated Press : le géant Volvo ne produira que des véhicules électriques ou hybrides à compter de 2019. Ceci fera de lui le 1er grand constructeur automobile à abandonner les automobiles et véhicules utilitaires sport munis exclusivement d’un moteur à combustion interne.

Le chef de la direction de Volvo, Hakan Samuelsson, a expliqué que la décision lui avait été dictée par la demande des consommateurs. Elle fait en sorte que dans deux ans, tous les véhicules Volvo neufs utiliseront une forme de propulsion électrique. Un geste d’affaires hautement significatif.

On doit maintenant penser que le reste de l’industrie automobile devrait prendre des décisions semblables dans les quelques prochaines années. Afin de respecter les critères gouvernementaux d’économie d’essence à travers le monde, les constructeurs développent déjà des systèmes hybrides qui utilisent à la fois un moteur électrique et un moteur à essence.

« Les constructeurs européens de luxe, comme Audi et Mercedes-Benz, produisent déjà des véhicules à motorisation semi-hybride en Europe. Ces systèmes devraient éventuellement être vendus aux États-Unis parce qu’il est dispendieux pour les entreprises de construire des automobiles différentes pour différents marchés. General Motors et d’autres offrent déjà de tels systèmes en option sur certains modèles aux États-Unis », commente l’analyste Sam Abuelsamid, de la firme Navigant Research.

Les ventes de véhicules complètement électriques ou hybrides ont d’ailleurs légèrement progressé depuis 2012. Et elles représentaient en 2016 environ 2,6 millions unités, soit 3% des ventes mondiales de véhicules neufs. Navigant prédit que ce nombre grimpera à environ 3,7 millions en 2018 et à plus de 9 millions d’ici 2025, ce qui devrait représenter environ 9% des ventes totales.

Volvo, toujours établie en Suède mais maintenant détenue par la société chinoise Geely, lancera cinq automobiles complètement électriques entre 2019 et 2021. Trois de ces modèles seront de marque Volvo, tandis que les deux autres seront de marque Polestar, la division de performance de Volvo. Une gamme de fonctions hybrides sera offerte en option sur tous les modèles. La firme s’attend à avoir vendu un million de véhicules électriques d’ici 2025. L’autonomie de ses modèles à longue portée est de 500 kilomètres par charge avec la technologie actuelle, mais Volvo cherche un fournisseur qui pourra lui offrir de nouvelles batteries plus performantes.

Hakan Samuelsson a reconnu que son entreprise était sceptique face à l’électrification il n’y a encore que deux ans, mais a estimé que les circonstances avaient changé : « Les choses ont bougé plus vite et la demande des consommateurs augmente. C’est un véhicule attrayant que les gens veulent posséder », a-t-il récemment affirmé. Il espère maintenant que l’annonce de Volvo encouragera les fournisseurs à investir dans la fabrication de batteries et de chargeurs pour automobiles électriques.

En 2016, Volvo a vendu 534 332 automobiles dans 100 pays. C’était un chiffre en hausse de plus de 6% par rapport à 2015.

——-

Source de l’image: www.voitureelectrique.net/volvo-electrique-400-autonomie-6891

***

Vous aimez cet article! Faites une DONATION à la rédaction du cyberjournal par un clic au bas de la colonne de droite de cette page... MERCI
Daniel Allard
Rédacteur en chef

Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l’Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com …


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + 20 =