Nouvelle guerre de géant : Google et Walmart face à Amazon

C’est du travail de l’Associated Press que nous vient cette nouvelle économique : les géants Walmart et Google ont décidé d’unir leurs forces pour affronter le mastodonte Amazon, le géant du web. Une nouvelle guerre des géants est bien ouverte aux États-Unis : cette fois Google et Walmart face à Amazon.

Walmart, qui est actuellement le plus grand détaillant de la planète, vient donc d’annoncer que des centaines de milliers de ses produits seront offerts dès la fin septembre 2017 par le biais de Google Assistant, un outil Internet qui permet de passer des commandes en ligne avec la voix. Il s’agit du plus important partenariat jamais conclu par Google dans le secteur du commerce en ligne.

Cette entente Walmart-Google témoigne aussi de la détermination de Walmart à ne pas se laisser intimider et à rivaliser dans un secteur que domine Amazon avec son appareil Echo.

Marc Lore, le responsable du commerce électronique chez Walmart, a expliqué que le partenariat entre les deux géants sera tellement personnalisé que les utilisateurs n’auront qu’à crier « lait, pain ou fromage ». Google Assistant saura ensuite exactement quelle marque et quel format acheter!

On sait aussi que de son côté, Google a ajouté la possibilité de faire des emplettes à son service Home en février de cette année. Les abonnés peuvent utiliser des commandes vocales pour acheter des produits chez 40 détaillants, notamment Target et Costco. Une offre qui arrive cependant derrière celle d’Echo qui est disponible depuis la fin de 2014.

Aux USA, Walmart compte plus de magasins et contrôle une plus grande part du marché de l’épicerie que n’importe qui d’autre et ce géant travaille à combler l’avance d’Amazon dans le commerce en ligne. Mais cette guerre ne fait que commencer. Walmart a annoncé le 21 août d’autres partenariats, cette fois  avec Uber et Deliv pour livrer ses produits aux États-Unis.

Amazon, de son côté, qui venait d’offrir 13,7 milliards $US pour acheter la chaîne Whole Foods, peut fêter en ce mercredi 22 d’août: les actionnaires de Whole Foods ont voté ce jour en faveur du regroupement dans le cadre d’une transaction qualifiée de « coup de foudre » par le grand patron de la chaîne spécialisée dans les aliments biologiques et naturels. Ce vote permet de franchir une autre étape vers la clôture de la transaction, qui doit également obtenir l’aval des autorités réglementaires; sa clôture devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année.

***

Vous aimez cet article! Faites une DONATION à la rédaction du cyberjournal par un clic au bas de la colonne de droite de cette page... MERCI
Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − deux =