Véhicules électriques : Hydro-Québec passe le contrôle de TM4 à Dana Incorporated pour 165 M$

À deux jours de la Fête nationale des Québécois, la société d’État Hydro-Québec annonce, ce 22 juin de 2018, la conclusion d’un partenariat de coentreprise avec la société cotée à la Bourse de New York Dana Incorporated (NYSE: DAN) qui fera de TM4 le fournisseur de Dana pour les moteurs électriques et les onduleurs et systèmes de commande associés. Selon l’entente, Dana deviendra l’actionnaire majoritaire de TM4 en échange de 165 millions $CA, alors que Hydro-Québec conservera 45% du capital.

Ainsi, l’expertise de TM4 en matière de moteurs électriques et d’onduleurs vient compléter les activités de Dana en conception, en ingénierie et en fabrication de systèmes de propulsion électriques. Et Dana devient le seul fournisseur complet (transmissions, moteurs, onduleurs et régulation thermique) de solutions intégrées de motorisation pour les véhicules électriques (conception, ingénierie et production de systèmes de propulsion), ce qui lui permettra d’offrir des solutions de propulsion électromécanique à chacun de ses marchés finaux.

La filiale d’Hydro-Québec était déjà bien connue en conception et fabrication de moteurs électriques innovants. Fondée en 1998 par Hydro-Québec, TM4 inc. exploite des installations de développement technologique et de fabrication de pointe à Boucherville, au Québec. Conformément au modèle qui a fait ses preuves, selon lequel Dana maintient des centres techniques répartis dans le monde entier, les installations de Boucherville continueront d’être un centre d’excellence, avec l’équipe de direction actuelle de TM4 et ses 130 employés demeurant en place.

« C’est avec enthousiasme que nous accueillons TM4 dans la grande famille Dana à la faveur de ce partenariat avec Hydro-Québec, un leader de la production d’énergie qui comprend parfaitement les grandes tendances en matière d’efficacité énergétique et les exigences relatives aux infrastructures d’électrification à l’échelle mondiale », a affirmé Jim Kamsickas, président et chef de la direction de Dana dans le communiqué.

« L’électrification des transports est à un point tournant. Dans ce contexte, Hydro-Québec a entrepris une analyse rigoureuse visant à déterminer les conditions gagnantes qui permettront à TM4 de réaliser son plein potentiel. L’annonce d’aujourd’hui renforce la position de l’entreprise de Boucherville comme centre d’excellence de calibre international et confirme notre expertise dans le secteur. Nous avons voulu faire équipe avec un partenaire industriel afin d’accélérer l’accès au marché de TM4 et d’en faire ainsi un leader mondial, pour le plus grand bénéfice de tous les Québécois », d’expliquer pour sa part Éric Martel, le pdg d’Hydro-Québec.

La Financière Banque Nationale inc. a conseillé Hydro-Québec sur les questions financières et Norton Rose Fullbright LLP, sur les questions juridiques de cette transaction.

LA CARTE CHINOISE

Cette transaction vient, par ailleurs, améliorer la position de Dana en Chine, marché qui connaît une croissance inégalée dans le monde pour les véhicules électriques : TM4 et Prestolite Electric Beijing Limited exploitent en Chine une coentreprise à parts égales, Prestolite E Propulsion Systems Limited, qui offre des solutions de transport propre et de mobilité électrique dans toute la Chine et en Asie du Sud-Est.

Dana est déjà un leader mondial des solutions de haute technologie visant à améliorer l’efficience, les performances et l’écoviabilité des véhicules et de la machinerie électriques. Fondée en 1904, Dana compte environ 30 000 employés dans 33 pays sur six continents, dont la mission est la satisfaction à long terme des clients. En 2017, ses ventes se chiffraient à plus de 7,2 G$US. Dana, dont le siège social est établi à Maumee, en Ohio, figure au palmarès du Drucker Institute des 250 entreprises les mieux gérées. Dana dessert les marchés des véhicules de promenade, des camions commerciaux et des véhicules hors route, ainsi que celui des équipements industriels et fixes.

www.dana.com

***

Vous aimez cet article! Faites une DONATION à la rédaction du cyberjournal par un clic au bas de la colonne de droite de cette page... MERCI
Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 1 =