Merci Covid-19 : quand un virus sauve l’humanité, l’Olympisme et les David du monde

19-03-2020… il y a trois jours, avec ce passage entre le 19 et le 20 du troisième mois de l’an, c’était l’arrivée du printemps en cette drôle d’année bissextile : la 2020. Un printemps spécial, relativement rare parce que un en quatre, mais dorénavant « Historique », car premier printemps de la vie sur Terre avec, et à venir, post-Covid dit 19.

Oui la machin Covid, la saleté Covid, l’ennemie Covid; mais peut-être finalement l’ « ami » Covid ? Et Covid-19, pas pour sa relation avec le 19 mars bien sûr, mais à cause de son année de naissance sur la planète, et précisons-le bien ici : la planète web et/ou réelle sur la Terre. Oui la doublement planète (voire le dédoublement de planète!) que nous habitons (que nous nous appliquons!) dorénavant; la planète web, autant que la planète réelle.

23-03-2020 / Lundi 23 mars de l’an 2020 – Communications très spéciales / Faits troublants

  • Québec, Canada, semaine 2 du monde covidien
  • Wuhan, Chine, mois 2 du monde covidien
  • Washington D.-C., USA, jour 2 du monde covidien

Même date, pourtant trois mondes en évolution, fort possiblement en révolution (que vous soyez conspirationniste ou pas, c’est sans différence, car ça roule de toute manière…) Maintenant, voici trois faits, via trois perspectives, 3 points de vue indéniables…


Québec, Canada, semaine 2 du monde covidien

Le point de vue le plus facile pour moi, qui me suis levé ce matin dans ma ville d’origine : Québec. En entendant la radio, ce matin, à 06 h 00, on y disait en première nouvelle que le Canada est devenu le premier pays à dire à Tokyo et au CIO qu’il gardera ses athlètes olympiques à la maison, en sécurité et en santé. Bref, qu’il vote ainsi pour un report du rendez-vous olympien de l’été 2020. Bon, c’est parti ici aussi! Et je me dis que ceux qui disent encore que le monde olympique (surtout le CIO) n’est pas TOTALEMENT une affaire politique, bien avant l’accomplissement sportif, d’abord et avant tout, eh bien ils devraient enfin en convenir… Et en même temps, je me sens fier de ce pays qui m’a fait et qui démarre ma journée avec du gros bon sens.

Et je change de poste radio pour les nouvelles ailleurs… Premier jour de la semaine 2 du monde covidien à la québécoise, on constate que le choc de la décision gouvernementale d’hier de serrer d’un autre tour la vis du contrôle de la population – pour son propre bien collectif – passe avec moins d’acceptabilité sociale que les décisions initiales de l’état de gestion de crise sanitaire du lundi précédent.

Wuhan, Chine, mois 2 du monde covidien

En même temps, le point de vue pris en toute conscience et dans la perspective de la vie quotidienne à Wuhan, en Chine, ce matin, 23 mars 2020… Wuhan, cette mégalopole chinoise, point de départ de la pandémie virale de la Covid-19 il y a quelques mois (2, 3 ou 4 ? on le saura vraiment éventuellement)… Donc, le point de vue de l’origine du plus grand problème pour l’humanité en ce moment. C’est une nouvelle positive, ENFIN: c’est zéro nouveau cas localement ce jour-là; l’affaire semble bien sous contrôle. Enfin. Merci la Chine! (N.B.: prière de noter que le monde restant attend aussi tes vrais chiffres de victimes, de décès et de dommages collatéraux.) Chine qui – double bonne nouvelle – envoie dorénavant ses experts dire quoi faire aux Italiens, aux Espagnols, aux Européens globalement, tous en état exponentiel de développement de la même dite crise sanitaire.

Washington, jour 2 d’un monde covidien

Et toujours en même temps, on ourdit aussi un autre point de vue pris toujours en toute conscience et dans la perspective, cette fois, de la vie à Washington D.C. (USA) ce toujours matin du 23 mars 2020… Washington, capitale, capitale hautement politique en ce que l’exercice du pouvoir politique peut encore actuellement avoir de plus mondial… Capitale de l’exercice d’un pouvoir politique présentement entre les mains, le jugement et l’état de conscience, et les limites, d’un seul humain; homme à la tête d’un système politique contrôlant tout de même, indéniablement et jusqu’à nouvel ordre, la 1er puissance militaire, énergétique, nucléaire (civil et militaire), financière, monétaire, scientifique, académique et certainement encore culturelle (Hollywood, etc.) de la Terre. Et qu’est-ce que la radio me partage cette fois? Que l’état de son système de santé global (national, autant que dans chacun des 50 États de la fédération que sont les États-Unis d’Amérique) annonce bien des faiblesses dans un pays qui, autant via les compagnies d’assurance que par l’accès en non-gratuité à ses soins de santé (prévention / diagnostique / traitement) laisse poindre bien de la peur, ce pour l’avenir immédiat comme à court terme.


Ajout à l’image…

Il y a 5 ans New Delhi, mégalopole par excellence de l’Inde, méritait le triste titre de la ville la plus polluée du monde. Et, plus récemment, elle accueillait plus d’1 million de nouvelles voitures en moins de douze mois. Hier, 22 mars 2020, nous avons reçu via courriel cet avis des services diplomatiques du Canada en service en Inde :

india.consular@international.gc.ca

Dim 2020-03-22 14:50

Dear Canadian Citizen,

You are receiving this email because you are registered with the Government of Canada’s Registration of Canadians Abroad (ROCA) service.


Beginning on Monday March 23, Delhi will be on lockdown until midnight of March 31. The majority of states and Union Territories in India have similarly announced full or partial lockdowns effective immediately and extending up to March 31. At the time of drafting, full or partial lockdowns, as well as suspension of non-essential government services, have been announced for Delhi, Rajasthan, Punjab, Gujarat, Odisha, Tamil Nadu, Karnataka, Nagaland, Andhra Pradesh, Telangana, Bihar, Haryana, Maharashtra, Kerala, Goa, West Bengal, Uttar Pradesh, Madhya Pradesh, Chhattisgarh, Arunachal Pradesh, Jammu & Kashmir and Mizoram.

In states affected by lockdown conditions, local authorities are appealing to all persons to stay indoors and only leave if necessary to acquire essential items. In Delhi, all forms of public transport – including private buses, taxis, autos, e-rickshaws – will be curtailed during the lockdown and in many instances will not be allowed to operate. Inter-state buses, trains, and metro services will also be suspended. Shopping malls, markets, offices and places of worship will remain closed. The borders of Delhi with adjoining states will be sealed throughout the lockdown, although the movement of essential services will be allowed. To date, local authorities have indicated that domestic flights to and from Indira Gandhi International Airport in Delhi will continue to operate.

As this is a rapidly evolving situation and new government measures may be announced with little warning, we recommend that you regularly monitor local media in order to stay abreast of latest developments. Please continue to follow the advice of local authorities.

We continue to provide consular services to assist Canadians who remain in India. Canadians in need of emergency consular assistance in India should email: india.consular@international.gc.ca or as a back-up, contact the Emergency Watch and Response Centre in Ottawa sos@international.gc.ca or call +1-613-996-8885 (email is highly recommended given call volumes and wait times). For those who have not already shared their current information by phone or email, please include the following in your email correspondence when you write the above address (es): you full name, passport number, flight info (whether the flight is cancelled or not) and your contact information.

If you are currently outside Canada and need emergency financial assistance in the form of a loan, you can contact CAN.finances.CV19@international.gc.ca .

If you have left India, and have no intention to return there in the near future, please send an email to our Registration of Canadians Abroad email address at roca@international.gc.ca to end the registration of this trip in our system.


Consular Services
High Commission of Canada
New Delhi, India

*******************************************
Cher citoyen canadien,

Vous recevez ce courriel parce que vous êtes inscrit au service d’enregistrement des Canadiens à l’étranger (ROCA) du gouvernement du Canada.

À partir du lundi 23 mars, Delhi sera verrouillée jusqu’à minuit le 31 mars. La majorité des États et des territoires de l’Union en Inde ont également annoncé des fermetures complètes ou partielles en vigueur immédiatement et s’étendant jusqu’au 31 mars. Au moment de la rédaction, des fermetures partielles ainsi que la suspension de services gouvernementaux non essentiels ont été annoncées pour Delhi, Rajasthan, Punjab, Gujarat, Odisha, Tamil Nadu, Karnataka, Nagaland, Andhra Pradesh, Telangana, Bihar, Haryana, Maharashtra, Kerala, Goa, Bengale occidental, Uttar Pradesh, Madhya Pradesh, Chhattisgarh, Arunachal Pradesh, Jammu & Kashmir et Mizoram.

Dans les États touchés par les conditions de verrouillage, les autorités locales appellent toutes les personnes à rester à l’intérieur et à ne quitter que si nécessaire pour acquérir les articles essentiels.

À Delhi, toutes les formes de transport public – y compris les bus privés, les taxis, les automobiles – seront réduites pendant le verrouillage et, dans de nombreux cas, ne seront pas autorisées à fonctionner. Les bus, trains et métros interétatiques seront également suspendus. Les centres commerciaux, marchés, bureaux et lieux de culte resteront fermés. Les frontières de Delhi avec les États voisins seront scellées tout au long de la fermeture, bien que la circulation des services essentiels soit autorisée. À ce jour, les autorités locales ont indiqué que les vols intérieurs à destination et en provenance de l’aéroport international Indira Gandhi de Delhi continueront de fonctionner.

Étant donné que la situation évolue rapidement et que de nouvelles mesures gouvernementales peuvent être annoncées avec peu d’avertissement, nous vous recommandons de surveiller régulièrement les médias locaux afin de rester au courant des derniers développements. Veuillez continuer de suivre les conseils des autorités locales.

Nous continuons de fournir des services consulaires pour aider les Canadiens qui restent en Inde. Les Canadiens qui ont besoin d’une aide consulaire d’urgence en Inde doivent envoyer un courriel à: india.consular@international.gc.ca ou, en guise de soutien, communiquer avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa sos@international.gc.ca ou appeler le + 1-613-996-8885 (le courrier électronique est fortement recommandé étant donné les volumes d’appels et les temps d’attente). Pour ceux qui n’ont pas déjà partagé leurs informations actuelles par téléphone ou par courriel, veuillez inclure les éléments suivants dans votre correspondance par courriel lorsque vous écrivez les adresses ci-dessus: votre nom complet, numéro de passeport, informations sur le vol (que le vol soit annulé ou non) et vos coordonnées.

Si vous êtes actuellement à l’extérieur du Canada et avez besoin d’une aide financière d’urgence sous forme de prêt, vous pouvez contacter CAN.finances.CV19@international.gc.ca.

Dans l’éventualité où vous auriez déjà quitté l’inde et n’auriez aucune intention d’y retourner à court terme, veuillez envoyer un courriel à l’adresse roca@international.gc.ca (Inscriptions des Canadiens à l’étranger) afin de mettre un terme à votre inscription pour ce voyage.

Services consulaires
Haut-commissariat du Canada
New Delhi, Inde

Un et un faisant deux, après la crise environnementale attaquant durement depuis plusieurs années un des deux pays les plus populeux de la Terre, voilà qu’après la Chine il subit le choc de la Covid-19. Et donne sa réponse à sa manière. Bonne chance Inde. Bonne chance aux Indien-ne-s surtout.

Retour sur l’image…

Covid-19 qui es-tu? Pourtant il ne faut reculer que de quelques mois, en juin 2019 par exemple, pour t’ignorer totalement. Oui, qui alors parlait de toi? Paris – voire le monde – parlait plutôt de fin du monde, du monde industriel, de fin du monde purement capitaliste, de crise climatique, du dérèglement du climat planétaire, voire de « colapsologie » et de l’émergence, du développement rapide, du survivalisme.

Mais même pas douze mois plus tard, un brin d’année plus loin, il ne reste que les conscients de toutes natures (un peu conscients, les pas mal, les assez conscients, les très, les trop… Jusque aux pas assez et pas du tout, voire les inconscients aussi en forçant le réflexion) pour constater l’état réel de la planète.

Personne pour continuer de parler de l’état environnemental de la Terre. Mais commotion mondiale pour parler de l’état menacé de l’humanité, attaquée sauvagement par la Covid dite No. 19 de par sa famille virale. Non, ce n’est pas un virus informatique. Ce n’est pas de la famille des « fake news » non plus. C’est du pur bio, bien que pas vivant, car un virus n’est pas vivant (c’est ce que nous apprend la science moderne). C’est pourtant bel et bien un produit de notre Univers, de la nature. Un produit cependant trop nouveau pour la conscience et la connaissance des humains; humains se révélant cette fois-ci bien petits face à lui, virus pourtant minuscule, microscopique.

Démunis, momentanément sans remède, les humains se lancent en quête de solutions et il y a donc course folle aux vaccins, évidemment et pour cause. Car il faut en sauver le plus possible. Il y a URGENCE, bien sûr. Gardons, protégeons, sauvegardons SVP notre éthique d’humains compatissants et solidaires. C’est essentiel! Tout en maintenant aussi une pensée pour après, pour l’après. Collectivement, ayons de la VISION… Gouverner, n’est-ce pas aussi prévenir, prévoir, préparer…


Ceci bien dit, revenons à l’urgence, la priorité: contenir Covid-19. Virus, vaccins. Qui dit vaccin dit science, progrès de la science…

Mais permettons-nous cette autre question, entre les faits:

L’avenir de TOUTE l’humanité peut-il être seulement confié à la science, à la R&D, au progrès technologique et de la technique?

Zoom sur une image…

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Monday, March 23, 2020 05:00 EDT

Nouvelle gamme de fils Castolin Eutectic EnDOtec SAFE-HARD 600 –
Inspirés par la sécurité, conçus pour la performance

Castolin Eutectic a le plaisir de vous présenter sa nouvelle gamme de fils EnDOtec Safe-Hard 600, exempte de chrome et de nickel et dont la faible émission de fumées respecte les limites européennes d’exposition professionnelle les plus strictes.

Après deux ans de recherches et de tests en laboratoire et sur le terrain, le Safe-Hard 600 arrive sur le marché pour offrir de meilleures performances et un risque absolument nul d’émissions de CrVI provenant du matériau de soudage.

Inspirés par la sécurité – Nous nous efforçons d’éliminer le CrVI de l’environnement de travail
Dans le monde, on estime à 11 millions de personnes le nombre de soudeurs professionnels, et à 110 millions de plus les personnes qui sont probablement exposées à des fumées de soudure. Les facteurs déterminants de l’exposition sont le procédé, le matériau soudé, la ventilation, le degré de confinement et l’utilisation de la protection individuelle. Le chrome hexavalent (CrVI) est le chrome de tout composé chimique qui contient l’élément Cr à l’état d’oxydation +6. Le CrVI peut se former lors du soudage sur différents matériaux de base et en utilisant différents métaux d’apport. Un effet critique des composés contenant du chrome hexavalent (CrVI) est le cancer du poumon, parmi d’autres problèmes physiques comme l’hypersensibilité, la corrosion cutanée, l’irritation des voies respiratoires et celle du tractus gastro-intestinal. La Directive européenne 2017/2398 fixe la limite d’exposition professionnelle (LEP) pour le Cr(VI) à 0,025mg/m3, ramenée, au bout de 5 ans, à 0,005mg/m3. Des exigences plus strictes sont déjà en place dans des pays comme l’Allemagne, la France et les États-Unis.

Les fumées du Safe-Hard 600 ne contiennent pas de CrVI. Mission accomplie ! Conçus pour la performance   
Chez Castolin Eutectic, en tant qu’experts en rechargement, nous plaçons toujours les soudeurs et les travailleurs à proximité au coeur de nos considérations. Le métal d’apport le plus populaire sur le marché du rechargement dur est le type de fil 600 HB, dont la résistance est basée sur la chimie 9%Cr et 0,6%C. Selon les chiffres de l’Association européenne du soudage, nous pouvons estimer à 1 000 tonnes le volume de fil fourré et à 1 800 tonnes le volume de fil plein utilisés rien qu’en Europe. Les émissions de CrVI provenant de ce grand volume de matériau de soudage sont potentiellement très dangereuses pour les soudeurs et les travailleurs à proximité. La principale caractéristique de ce type de fil est le bon équilibre entre la résistance à l’abrasion et aux chocs à un prix moyen intéressant. Le nouveau EnDOtec SAFE-HARD 600 est un fil à âme pleine, avec les avantages bien connus qu’il présente, qui peut donc couvrir à la fois les applications de fil fourré et de fil plein avec une valeur ajoutée. Son excellente chimie, renouvelée, améliore la résistance à l’abrasion et aux chocs par rapport au 600HB traditionnel, sans risque de fissuration.  

Pas seulement sûrs, mais aussi beaucoup plus performants.
L’extraction et la filtration des fumées sont toujours obligatoires. Le Safe-Hard contribue activement à réduire le risque, mais la protection personnelle et toutes les règles de sécurité doivent aussi être prises en compte et respectées.

Retour sur l’image (2)…

L’avenir de TOUTE l’humanité doit-il être seulement confié à la science, à la R&D, aux progrès technologiques?

Non. En bonne partie oui (pour le bon de la partie), mais pas oui en totalité. Voilà, encore, une donnée factuelle, s’imposant avec l’élément du gros bon sens.

UN VIRUS
RÉGULANT NATURELLEMENT
UNE PLANÈTE
FINALEMENT BIEN VIVANTE

Et ne peut-on pas affirmer, au surplus, que l’avenir sera celui que la société civile, l’humain à la base, se donnera dans chacun de ses territoires de vie, de présences et de consciences, en harmonie avec ceci? Et non plus en combat?


Conséquemment, cet avenir nécessiterait des changements. Ce meilleur avenir nécessiterait DONC un changement… Non pas la fin brutale du capitalisme industriel, non pas la fin du monde, etc… Pourquoi pas simplement un changement… de conscience! Non pas une Révolution… mais une Évolution. Car une véritable et efficace Révolution c’est simplement un CHANGEMENT de CONSCIENCE. Un humain changé, amélioré, plus en conscience de son état avec son environnement, dans l’Univers autant que sur sa petite planète, la Terre.

Et pourquoi pas un monde (poursuivons plus loin) sans la lutte d’un David qui voudrait cupidement juste gagner pour remplacer le riche et puissant Goliath? Un monde libre, plus libre, libéré. Un monde simplement de nouveaux citoyens. De citoyens du monde.

Qui ne rêve pas d’un monde dans lequel personne ne mourra pour rien? Personne ne dira merci à la Covid-19 pour avoir fait mourir un proche, un ami, un voisin, un humain comme lui. Un mort est toujours un mort de trop pour un humain solidaire et éthique. Mais si la Covid-19 réussissait à faire élever la conscience des humains face à eux-mêmes, autant comme unité d’un tout que face à leur totalité globalement, avec le recul du temps, on pourra peut-être le faire… Car cette saleté nous aurait finalement sauvée, nous l’HUMANITÉ qui menace présentement et encore la Terre.

——————————

Si vous souhaitez mieux comprendre, ajustez votre niveau de conscience et bâtir votre nouvelle conscience et attitude d’humain résilient et survivant :

https://www.youtube.com/watch?v=v9RED5PMHU0

http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/18/covid-19-fin-de-partie-305096.html?fbclid=IwAR18V1PZuJCewcn1EN6Ha4nVf9M_oxoiezRMSpBOYHWStecw5awPOJtR9p0

Puis également le fruit de trois jours/soirs de travail créatif, fait en état de compassion et dans le plus grand plaisir…
En français : youtube.com/watch?v=6rEyWJAY_a0&list=PLpzEzgsMM189Nob5h7nNhArwkmCSpkTsx&index=6&t=0s

Et anglais : youtube.com/watch?v=Qx3XSDinEoY&list=PLpzEzgsMM189LFoNDMW__BAmXL6EZrbTg&index=6&t=0s


Vous aimez cet article! Faites une DONATION à la rédaction du cyberjournal par un clic au bas de la colonne de droite de cette page… MERCI.

Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal CommerceMonde.com. En 2013, il a aussi co-fondé l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse; tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2020, il vous prépare l'équipe de LiNNOVarium.