Un indice unique au Canada !
De quoi s'agit-il ? Tableau des entreprises inscrites
2005-12-05

Par Commerce Monde


Mise à jour: Frédérick Tremblay

(Québec, le 18 juin 2017) Combien d'entreprises de la ZONE économique QCA sont inscrites aux "parquets" de Toronto - TSX, Croissance ou NEX - de New York, du NASDAQ? À notre connaissance: actuellement 20 (voir le tableau plus bas). C'est pour répondre périodiquement à cette question, en plus de mieux les faire connaître, que fut créé en date de l'arrivée de l'an 2000 un indice boursier régional (IBR) pour le territoire métropolitain de la capitale du Québec. Une initiative qui était alors unique au Canada... et qui l'est toujours !

La valeur de l'IBR-QCA parait en continu à la Une de Commerce Monde. Depuis le 11 sept. 2004, une entente avec le journal LE SOLEIL permet sa diffusion quotidienne dans la page boursière de l'édition papier d'un des plus importants quotidiens du Canada. Toujours à Québec, le Bulletin de nouvelles du Téléjournal de 18 h 00 de la Société Radio-Canada a diffusé quotidiennement la valeur de l'IBR-QCA de janvier 2006 à janvier 2009. Des stations de radio diffusent aussi la valeur de l'IBR-QCA. L'agence de développement économique www.QuebecInternational.ca (anciennement Pôle Québec Chaudière-Appalaches), reconnaissant qu'il constitue un bon indicateur de la performance économique de la ZONE, signait pour 2004-2007 une entente de partenariat avec le cyberjournal CommerceMonde.com. Souhaitant continuer à participer au développement de ce tout premier IBR au Canada, lors du gala des Fidéides 2007, devant plus d'un millier de gens d'affaires, QI commanditait fièrement la remise d'un historique premier Fidéide-IBR. De 2008 à 2015, nous avons co-organisé 8 éditions du GALA BOURSE au Québec avec la remise de plusieurs prix.

Bref, l'IBR-QCA est maintenant une référence crédible et un outil d'information financière spécialisée respecté qui accompagne à sa manière les créateurs de richesses et les développeurs de prospérité de la capitale du Québec et du Québec.

 

Tableau 1
ENTREPRISES PUBLIQUES AYANT
SIÈGE SOCIAL DANS LA ZONE ÉCONOMIQUE
QUÉBEC CHAUDIÈRE-APPALACHES
POUVANT COMPOSER L'IBR-QCA
(selon la mise à jour spéciale du 18 juin 2017)  

 

Entreprise
(en gras : les 20 composant l'IBR-QCA)

Symbole

Valeur d'une
action
le
2 avril
2001

 

Valeur d'une action
le
1e jan
2013

Valeur d'une action
le
1e jan
2014

Valeur d'une action
le
1e jan
2015

Valeur d'une action
le
1e jan
2016

Valeur d'une action
le
1e jan
2017

--

AEterna Zentaris (note 57)

aez-t

8,80

 

2,37

1,47

0,69

**6,19

---

1

Asbestos

ab.h

15,00

 

0,30

0,24

0,33

0,18

0,20


Canam (note 62)

---

7,95

 

5,98

13,61

11,33

13,89

9,02

2

Cominar

cuf.un-t

10,20

 

22,57

18,44

18,61

14,71

14,72

--

Diagnocure
(note 60)

---

1,29

 

0,35

0,15

0,125

0,125

---

3

EXFO

exf-t

38,30

 

5,34

5,06

4,05

3,82

5,84

4

Industrielle Alliance (note 12)

iag-t

35,50

 

31,38

46,95

44,43

44,13

53,39

5

Mazarin

maz.h

0,59

 

0,035

0,03

0,025

0,02

0,025

 

Mines Virginia
(note 20 et 55)

---


0,63

 


10,08


11,45


15,06


14,99

---

6

Robex

rbx-v

0,27

 

0,155

0,16

0,09

0,065

0,08

7

Vior

vio-v

0,04

 

0,04

0,015

0,015

**0,045

0,11

--

NxPhase Capital
(note 47)

---

---

 

---

---

---

---

---

8

H20 Innovation
(note 17)

heo-v

---

 

0,185

1,425

1,46

1,15

1,75

9

Junex (note 22)

jnx-v

---

 

0,70

0,45

0,44

0,36

0,78

10

TSO3

tos-t

---

 

0,79

0,71

1,61

2,23

2,83

--

DEQ Systèmes (note 61)

---

---

 

0,46

0,295

0,24

0,13

0,37

--

Victhom (note 43)

vhb-v

---

 

---

---

---

---

---

11

CO2 Solutions

cst-v

---

 

0,06

0,085

0,08

0,215

0,115

--

Atrium (note 52)

---

---

 

11,95

24,00

24,30

---

---

--

Novik (note 52)

---

---

 

0,30

0,84

0,83

---

---

--

Wanted (note 58)

wan-v

---

 

0,33

1,44

1,34

1,77

---

--

Medicago (note 50)

---

---

 

0,39

1,15

---

---

---

12

Opsens

ops-t

---

 

0,21

0,75

0,71

0,86

1,62

13

Sigma Industries
(note 42)

ssg-v

---

 

0,05

0,03

0,05

0,10

0,14

--

Nuvolt (note 60)

---

---

 

0,02

0,04

0,04

0,015

---

14

Nemaska Lithium

nmx-t

---

 

0,49

0,105

0,165

0,44

1,24

--

Innoventé (note 56)

ige-v

---

 

0,50

0,50

0,03

---

---

 

En 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

15

Corpo. Aurifère Monarques

mqr-v

---

 

0,205

0,105

0,11

0,06

0,39

 

En 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

16

Graniz Mondal
(note 34)

gra.h-v

---

 

---

0,17 

0,015 

0,015 

0,035 

 

En 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manac (note 59)

ma-t

---

 

---

8,39 

8,37 

10,18 

---

17

Pétrolia (note 53)

pea-v

 

 

 

0,71 

0,31 

0,28 

0,195 

 

En 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

18

ROI Land Invest.

roii-us

 

 

 

1,00

1,70

1,32

0,10

19

Ressour. Komet

kmt-v

 

 

 

0,45

0,48

0,39

0,43

 

En 2015 et 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

--

AlliancePharma


 

 

 

---

0,10*

0,50*

0,60

20

Stelmine Canada

sth-v

 

 

 

---

0,15

0,10

0,32

* Première journée en bourse le 2015-01-15

** Fractionnement en cours d’année

Dans ce tableau, les firmes apparaissent en ordre alphabétique en date de la création de l'indice en l'an 2000. Celles s'étant ajoutées depuis (Nx Phase et suivantes) apparaissent ensuite en ordre d'arrivée. Mentionnées à titre de Société de capital de démarrage, les SCD ne sont pas considérées encore actives économiquement parlant. Pour une présentation selon l'ordre du poids économique des firmes:Légende: à la fin d'un symbole le t = Bourse de Toronto; v = TSX Venture; h = Bourse NEX; us = NASDAQ et le p = société de capital de démarrage.

NOTES HISTORIQUES

1 - Nurun (ifn+t) a été exclue en février 2000, date du déménagement de son siège social à Montréal.
2 - Nstein technologies (ein+m) suite à un RTO avec Ressources Boréal, de Québec, en juin 2000, a été exclue, car son siège social a rapidement été établi à Laval, en banlieue de Montréal, après son lancement public.
3 - Sico (sic+t) a été exclue début juillet 2001, son siège social étant situé hors de la région de Québec, à Longueuil.
4 - Limtech (ltc+m) a été exclue début juillet 2001, son siège social ayant été déménagé à Shawinigan.
5 - IPL (ipi.a+t): fractionnement. La valeur de cette action fut fractionnée en deux le 5 mars 2003. Entre la période du 5 mars et du 30 juin 2003, la correction ne fut pas tenue en compte dans le calcul de l'IBR et occasionna une baisse artificielle de sa valeur d'environ 200pts. Cette correction au 1er juillet explique le passage de l'IBR à 1799pts comparativement aux quelque 1500pts d'avant. Cette société fut privatisée en 2010.
6 - Logiciels Avantage, aussi nommé AVI Soft (avf+v) acquis par Cognicase à 1,38$ en juin 2002 a été exclue en juillet 2003.
7 - Auriginor (Exploration) a été retiré en avril 2004 après constatation de la cessation de ses activités
8 - Les minéraux Séquoia était une nouvelle société transigée depuis le 31 décembre 2003 suite à une réorganisation deMazarin. Elle est exclue depuis sa fusion à Cambior en juin 2004.
9 - Globestar Mining Corporation (gmi+v) auparavant TGW Corp, est exclue depuis juillet 2004 suite à la constatation du changement de nom et du déménagement de son siège social à Point Edward, en Ontario.
10 - Maax (mxa+t) est exclue depuis sa privatisation et le déménagement de son siège social à Montréal en juin 2004.
11 - Majescor (maj+v) et Raymor (rar+v) sont exclues depuis le 11 septembre 2004 suite au déménagement du siège social à Montréal.
12 - L'Industrielle-Alliance (iag+t): fractionnement. La valeur de cette action fut fractionnée en deux le 16 mai 2005.
13 - NordTech est exclue depuis sa fusion avec ExelTech Aérospatiale (xlt.v) annoncée le 18 février 2005.
14 - Capital SLC (slc.p), à la suite de sa fusion avec Conporec dans le cadre d'une prise de contrôle inversée annoncée le 23 juin 2005, est devenue une entreprise inscrite à la cote de la Bourse de croissance TSX sous le symbole CNP et le nom de Conporec avec un siège social à Sorel-Tracy.
15 - Le 16 mars 2005, les actifs de Microtec ont été vendus à First National AlarmCap LP (Calgary). Depuis, Microtec Sécuri-Té était devenue une sous-division du fonds de revenu inscrit en Bourse de Toronto (FNA.UN). En octobre 2011, toutes les actions du fonds ont été vendues à Stanley.
16 Le 14 oct. 2011, GBO fut réputé avoir fait cession de ses biens et le TSX a suspendu toute opération sur ses titres ; la Société a été reclassifiée comme émetteur du groupe 2.
17 - H2O a procédé le 1e mars 2006 au regroupement de ses actions ordinaires sur la base de 10 anciennes pour une nouvelle. Depuis cette date sa cote est devenue HEO; une autre consolidation d’actions 1 : 5 fut réalisée en date du 1er décembre 2014.
18 - La société de capital de démarrage Dufort Capital (duf.p) a acquis Groupe Odesia (ods.v) de Montréal, en décembre 2005, et n'est donc plus sur le territoire de l'IBR-QCA.
19 - Depuis le 6 juin 2006, la société Azimut Exploration (azm.v) est retirée suite à son déménagement à Longueuil.
20 - Une restructuration de Mines Virginia a suivi la vente de sa principale mine en 2006 pour un coût autour de 10 $ l'action s'étant directement répercuté sur la valeur de la nouvelle structure corporative ayant suivi.
21 - Début 2007, la société d'exploration de diamant Gee-Ten Ventures Inc. (gtv.v) a déménagé son siège social à Laval.
22 - Le 29 juin 2007, Groupe Macyro (myo.t) a confirmé le processus d'acquisition de la totalité de ses actions ordinaires émises et en circulation par RED Holdings Group, une société de placement située en Floride. Au 16 août 2007 nous avons constaté le retrait à la Bourse TSX de la cote de l'entreprise de Québec, qui n'est donc plus une société publique.
23 - Omnitech Groupe Conseil (gco.v) a déclaré faillite à l'automne 2007.
24 - Un avis de l'AMF confirmait en juillet 2007 la fin des activités de Corporation Biolix (bxc.v).
25 - Cie-Nergy Ply-Foil Canada (cgy.h) a été sous la protection de la loi sur les arrangements avec les créanciers depuis fin 2006. Coté sur le NEX le titre a été suspendu de la cote.
26 - Le 23 février 2009, ADS (aal.a) et 7097697 Canada inc. ("Nouco") se sont fusionnées, confirmant la privatisation d'ADS qui était une société publique depuis 1986.
27 - Le 3 mars 2009, Amisco (iac.t) finalisait sa privatisation en étant délistée du TSX à la clôture de la journée.
28 - Le 9 avril 2009, R.P.M. Tech (rp.t) finalisait sa privatisation en étant délistée du TSX à la clôture de la journée.
29 - Le 30 mars 2009, Bioxel Pharma (bip.v) annonçait avoir vendu ses actifs et la cessation de ses activités, conduisant à sa mise en faillite.
30 - Le 30 mars 2009, le NEX suspendait la cote d'Amadeus International (aii.h), suite à la vente de ses actifs qui en fait maintenant une nouvelle division de DECIMAL : Amadeus ,une société de Montréal.
31 - Le 31 mars 2009, Copernic (alors Nasdaq : cnic) fermait son bureau administratif de Montréal et installait sa haute direction à Québec. Elle n'est plus une société publique suite à une réorganisation en 2010-2011.
32 - En mai 2009, la validation de la vente de Fortsum (frt.v) complétait sa privatisation imposant la disparition de sa cote en Bourse.
33 - En avril 2009, Les Mines d'or Excel (egm.v) déménageait son siège social à Montréal.
34 - En 2009, Graniz Mondal (gra.h) déménageait son siège social à Montréal, mais le 31 décembre 2012 son titre a recommencé à être transigé avec un siège social à Lévis.
35 - En 2010-2011, Prolab Technologies a vu un progressif rachat et une privatisation de l'ensemble de ses actions.
36 - Fin décembre 2009, la finalisation de la vente de Cossette (kos) la privatisant provoquait la disparition de sa cote en Bourse.
37 - La cote de Kolombo Technologies (kol) est délistée depuis 2009; la compagnie a vendu ses actifs à un groupe d'investisseurs de Montréal. La société publique est demeurée comme «coquille corporative» à la recherche d'acquéreurs pour un éventuel RTO.
38 - En octobre 2011, la cote d'Advitech (avi) est devenue (bot) suite à sa réorganisation avec sa filiale de l'Alberta et son changement de nom pour Botaneco suite à sa fusion avec une autre société de l'Ontario. En juillet 2012 nous constatons que son siège social a quitté Québec.
39 - En mai 2010, la cote de Cagim (cim) est disparue des suites de la vente et de la privatisation de l'entreprise au sein d'un Fonds immobilier de Montréal.
40 - Le 15 octobre 2010, IPL (ipia) est devenue une société fermée qui poursuivra son activité sous la dénomination IPL Inc.
41 - La SCD Capital MLB (mmb.p) fut dissoute en 2010 après avoir tout investi son capital de 4,9 M$ dans la Corporation Nuvolt (nco) en octobre 2010.
42 - Suite à une consolidation d'actions à 1 pour 4 de Sigma au 2 décembre 2010, son symbole est passé de (sic) à (ssg).
43 - En 2011, le siège social de Victhom (vhb) a été déménagé vers Montréal.
44 - EnGlobe (eg) a été privatisée en 2010.
45 - Tous les actifs de Medical Intelligence (miz) furent vendus lors d'une restructuration en 2008-2009.
46 - Le Chantier maritime Davie Yards (dav) a traversé une longue période sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers en 2010-2011. La société fut rachetée et réorganisée et son titre n'est plus listé en Bourse depuis fin 2011. Le règlement avec les créanciers suit son cours.
47 - NX Phase Capital (nxp) est en attente de réintroduction de son titre selon la réglementation des autorités de la Bourse.
4
- Tous les actifs de LYRtech ont été vendus en 2012.

49 - Le titre de Ressources Plexmar est disparu suite à l'acquisition de la compagnie par Dia Bras Exploration, en septembre 2012.
50 - La cote de Medicago est disparue, le 19 sept 2013, suite au rachat de 60% des actions par son partenaire japonais, 40% restant au partenaire nord-américain; la société créée à cet effet est maintenant à capital fermé.
51 - La cote de Ressources Conway inc. (TSXV:CWY) a été retirée suite à l'annonce de la fermeture de la société en faisant une cession de bien par le syndic Lemieux & Nolet le 24 octobre 2013.
52 - Les cotes de Atrium et Novik sont disparues suite aux transactions de rachat et de privatisation respectivement complétées les 13 et 14 février 2014.
53 – Le siège social de Pétrolia (pea-v) a été déménagé de Rimouski à Québec en décembre 2013.
54 - Anciennement Les Manufacturiers KOMET à Montréal, maintenant convertie au secteur minier, l'entreprise renommée Les Ressources KOMET (kmt) opère de Québec depuis mars 2014.
55 – La fusion Mines Virginia  / Osisko complétée le 2015-02-19 a fait disparaître ce titre.
56 – Innoventé a fait faillite en 2015.
57 – Déménagement du siège social aux USA fin 2015.
58 – Acquisition par CEB inc. complétée le 2015-11-09.
59 – Privatisation complétée de Manac le 2015-10-09.
60 – Vente des actifs de Nuvolt en mars et de Diagnocure aussi en 2016.
61 LAS VEGASJan. 18, 2017, Scientific Games Corp. (NASDAQ: SGMS) complète l’acquisition de DEQ Systems Corp. (TSXV: DEQ).
62- L'Assemblée générale spéciale de CANAM (CAM) du 13 juin 2017 ayant accepté la proposition de privatisation de l'entreprise, le titre est retiré de l'Indice avec sa valeur d'achat à $12,30.

 

MISE À JOUR au 1er et 19 janvier 2017: Asbestos (ab) entre à l'indice et Stelmine (sth) remplace DEQ vendue officiellement le 18 janvier.

 

MISE À JOUR au 1er juillet 2016: Vior remplace Manac privatisée; Mazarin remplace AEterna-Zentaris suite au déménagement de son siège social; Ressources Monarque (MQR) remplace Wanted vendue.

MISE À JOUR du 1er juillet 2015: Alliance Pharma (APA) remplace Ressources Monarque (MQR).

MISE À JOUR du 1 er janvier 2015: Ressources Komet (KMT) et Pétrolia (PEA) remplacent Nuvolt et Diagnocure.

MISE À JOUR du 1 er juillet 2014: Nuvolt (NCO) remplace Innovente (IGE). Durant ce semestre, les acquisitions d’Atrium et Novik ont provoqué leur sortie de l'IBR pour être remplacées par CO2 Solutions et Ressources Monarque. Les transactions ont été respectivement complétées les 13 et 14 février 2014.

MISE À JOUR du 1er janvier 2014: L'automne 2013 a vu l'entrée à la Bourse de Toronto (TSX) du manufacturier de la Beauce Manac (MA), qui prend ainsi la place de CO2 Solutions (CST).

PRIVATISATION de Medicago: (19 sept 2013) CO2 Solutions remplace Medicago privatisée.

MISE À JOUR du 1er juillet 2013Aucune modification.

MISE À JOUR du 1er janvier 2013: CO2 Solutions est remplacée par Innoventé.

MISE À JOUR du 1er juillet 2012: Aucune modification.

MISE À JOUR du 1er janvier 2012 Ressources Plexmar est remplacée par Wanted Technologies.

MISE À JOUR du 1er juillet 2011: Ressources Plexmar et Exploration Nemaska (maintenant Nemaska Lithium) reviennent parmi les 20 suite à la privatisation d'Englobe et à la faillite de GBO. En décembre 2010 les transactions sur les actions d'Innoventé (ige) ont débuté à la cote du TSX-Croissance, sous le symbole ige. Soulignons aussi un changement de symbole pour Sigma, qui est passé de sic à ssg, suite à une consolidation de ses actions à 1 pour 4, en date du 2 décembre 2010.

PRIVATISATION d'IPL: En octobre 2010, la confirmation de la vente et la conséquente privatisation d'IPL (ipi) ont conduit au retrait de cette cote, que remplace depuis Exploration Nemaska (nmx) au calcul de l'IBR-QCA. 

MISE À JOUR du 1er juillet 2010: Cagim vendue et privatisée, la liste des sociétés inscrites à l’IBR-QCA serait encore descendue si ce n’est que la mise à jour semestrielle de l’indice nous a permis d’identifier l’arrivée d’EnGlobe Corp. Cette entreprise ontarienne avait fait l’acquisition de Biogénie il y a quelques années et son siège social a été déménagé à Québec, ces derniers mois. Bienvenue EnGlobe (symbole eg au TSX), qui du coup grimpe immédiatement à la liste des 20 leaders à l’IBR-QCA, tout comme la minière Robex, en délogeant Ressources Plexmar et Exploration Nemaska. Soulignons, par ailleurs, le changement de nom et de symbole de la minière C2C Gold, devenue KeyGold Holding (symbole kgh).

DAVIE SUSPENDUE: Le TSX ayant suspendu fin mars, temporairement, la cote de Chantier Davie actuellement en restructuration (dav), c'est Exploration Nemaska (mnx) qui prend sa place à l'IBR.

MISE À JOUR DU 1er janvier 2010 et PRIVATISATION DE COSSETTE: L'achat et la privatisation de Cossette (kos) fin décembre, concomitament avec la mise à jour semestrielle de janvier, ont entraîné le retour de Ressource Plexmar (ple) à l'indice. 

MISE À JOUR DU 1er juillet 2009: Malgré l'arrivée de Copernic en avril (Nasdaq: cnic) - et pour une rare fois - aucun changement ne doit être apporté avec ce semestre.

VENTE, PRIVATISATION ET RETRAIT DE FORTSUM... RETOUR DE MEDICAGO : En mai 2009, après son assemblée spéciale favorable tenue le 11, suivie de l'autorisation de la Cour supérieure du Québec, Fortsum a complété sa privatisation. La cote frt.v a donc disparu de la Bourse et de l'IBR-QCA, permettant à Médicago sa première inclusion dans l'indice.

PRIVATISATION ET RETRAIT DE R.P.M. TECH : La cote de rp.t ayant été délistée le 9 avril, suite à la privatisation de l'entreprise, a conséquemment inclus Opsens dans le calcul de l'IBR-QCA.

PRIVATISATION ET RETRAIT D'ADS... RETOUR DE TSO3 :  Le 23 fév. 2009, suite à la fusion de ADS inc. et de 7097697 Canada inc. ("Nouco"), qui confirme la privatisation d'ADS, le titre de TSO3 a été ramené dans le calcul de l'IBR-QCA.

MISE À JOUR DU 1er janvier 2009 : Novik remplace TSO3.

MISE À JOUR DU 1er juillet 2008 : Chantiers Davie fait son entrée à l'IBR par la grande porte.

  • 2 substitutions : Chantiers Davie / Davie Yards inc. (DAV.t) et Sigma Industrie (SIC) sont ainsi inclus au calcul de l'indice excluant les titres de Medical Intelligence (MIZ) et Amisco Industries (IAC). Amisco faisait partie de l'indice depuis le tout début; pour Sigma la hausse vertigineuse de son chiffre d'affaires lui permet de se hisser parmi les 20 titres les plus prisés de la région QCA.
  • 2 nouveaux titres : le dernier semestre a vu l'arrivée sur le territoire de Chantiers Davie(DAV), le chantier maritime de Lévis, et de la minière C2C Gold Corp inc. (CCN.v).
  • 1 titre disparaît : les derniers mois ont par ailleurs confirmé le retrait du titre de Omnitech Groupe Conseil inc. (GCO) suite à la mise en faillite de l'entreprise.
  • 2 changements de nom : prenez notre que Tom Exploration est devenue Les Mines d'or Excel (EGM.v), alors que Spelna se dénomme maintenant Nx Phase Capital (EXP.v).

MISE À JOUR DU 1er janvier 2008: deux substitutions - DEQ et MI sortent SIGMA et PLEXMAR - et une disparition.

  • DEQ Systems et Médical Intelligence viennent prendre les places de Sigma Ventures et de Ressources Plexmar.
  • La fin pour BIOLIX (bxc.v) : le semestre a aussi vu la fin officielle des activités de cette entreprise (née d'un RTO le 30 avril 2001 via la société Perth). Une constatation qui ramène les entreprises admisses à l'IBR au nombre de 47.
  • Sachant que le titre d'Omnitech Groupe Conseil (gco.v), actuellement sous gestion d'un syndic aux fins de liquidation des actifs selon la loi des faillites, est maintenu comme tel en attente de la fin des procédures.

L'ACHAT DE MACYRO PAR RED HOLDING GROUP PERMET LE RETOUR DE JUNEX AU CALCUL DE L'IBR-QCA

  • Au 16 août 2007 nous avons constaté le retrait à la Bourse TSX de la cote de l'entreprise de Québec, qui n'est donc plus une société publique; la cote de Junex (jnx) accède ainsi au calcul de l'IBR-QCA depuis cette même date. Le 29 juin 2007, Groupe Macyro (myo) a confirmé le processus d'acquisition de la totalité de ses actions ordinaires émises et en circulation par RED Holdings Group, une société de placement située en Floride.

DATE HISTORIQUE: le 15 mars 2007 la remise du 1er Fidéide-IBR a couronné... L'Industrielle Alliance ! 

  • Pour les quatre sociétés publiques en tête du classement on parle de plus de 1 milliard 210 millions $ de création de richesse. Certes une très bonne année 2006! (suite de l'article)

 

La prochaine mise à jour semestrielle de qualification à l'indice sera celle du 1er juillet 2017.

IBR
est une marque de commerce
au Canada


DE QUOI S'AGIT-IL?
Hautement scientifique, l'IBR est un indicateur de performance en rapport avec la santé économique de la zone métropolitaine de la capitale du Québec. Il a également pour objectif de mieux faire connaître les sociétés à capital ouvert ayant leur siège social sur le territoire. L'implication du professeur Guy Charest, Ph. D. (University of Chicago) de la Faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval, qui fut associé à la mise en place de cet outil spécialisé, assure à l'indice une très haute crédibilité scientifique. Le professeur Charest a une incontestable réputation internationale à titre, entre autres, de directeur de la revue FINCO, une revue à rayonnement international en finance, économie et comptabilité entre 1979 et 1993, il a par ailleurs eu la responsabilité de produire et de commercialiser le fichier et les indices boursiers mensuels Laval, à des fins de recherche sur la Bourse de Toronto. Depuis janvier 2001, la mise à jour de cet indice boursier régional, une initiative unique au Canada, est réalisée par Frédérick Tremblay, un diplômé à la maîtrise en finance de l'Université Laval maintenant analyste senior, risque de marché, pour le Mouvement Desjardins et consultant pour CommerceMonde.com. Le logiciel a été réalisé par Linux Québec Technologie.


  • La première ligne de la bande-infoboursière qui défile (nécessite un navigateur supportant le Java) en UNE du cyberjournal CommerceMonde.com est une information exclusive qui présente le symbole boursier, suivi de la valeur de la cote en temps réel - actualisée à chaque 60 minutes - , suivi de sa valeur de fermeture le jour avant, des vingt (20) entreprises ayant leur siège social dans la ZONE économique Québec Chaudière-Appalaches qui sont inscrites en Bourse (TSX, TSX-Venture, NYSE, Nasdaq, etc...) et qui composent l'IBR Québec Chaudière-Appalaches. (Voir Tableau 1)
  • La seconde ligne semblable de la bande-infoboursière présente, avec une logique similaire, le symbole boursier, suivi de la valeur de la cote en temps réel - actualisée également chaque 60 minutes - , suivi de sa valeur de fermeture le jour avant, de toutes les autres entreprises ayant leur siège social dans la ZONE économique Québec Chaudière-Appalaches qui sont inscrites en Bourse (Toronto, CNDX, Nasdaq, etc...) et que nous avons identifié mais qui ne composent pas actuellement l'IBR-QCA. (Voir Tableau 1)
  • Directement en-dessous, sur une troisième ligne, apparaît la valeur en temps réel - également actualisée à chaque 60 minutes - de l'indice boursier, calculé directement à partir de la valeur des cotes des 20 entreprises de la première ligne. L'IBR-QCA avait, symboliquement, la valeur de 2 000 points au 1er janvier 2000, lors du début de son calcul. La diffusion de sa valeur permet d'abord d'indiquer une tendance de l'évolution de la santé économique de la région. Tous les acteurs de la scène économique de la ZONE économique Québec Chaudière-Appalaches souhaitent que leur IBR indique rapidement 3 000 points! C'est ce que l'équipe du cyberjournal souhaite aussi!

Le Groupe pour le rayonnement international (GRI) de la région de Québec fut le premier commanditaire officiel ayant permis de lancer cette initiative à l'automne 1999. De juin 2004 à juin 2006, l'organisme de développement économique PÔLE Québec Chaudière-Appalaches (maintenant Québec International) fut commanditaire principal de l'IBR.

 

Dernière mise à jour faite à Québec le 18 juin 2017.


Envoyer cet article à un ami

Fondé en 1997
35 000 lecteurs


Rubriques

Éditorial
Comment Québec peut parier sur la Chine?

L'EAU c'est la vie!
1ère Symphonie Grands Lacs/St-Laurent, Québec, juin 2012

Trouvez le monde...
Que faire et ne pas faire dans certains pays?

Géopolitique mondiale
Diploweb

Système d'info mondial pour le dév. durable
www.mediaterre.org

Le Convertisseur de devise
Équivalent en $CAN d'une monnaie étrangère

Créez votre "Délégué commercial virtuel"

Haute Finance/Québec?
Survivre à Londres

Profils d'entreprises technologiques (PTQM)
Industries Rocand, OpenPole, PESCA Environnement, ForwardSim, MCG3D, Immanence, Explora, IC2, Studio Virtuel Concept, dö networks

Entrevues exclusives
Plus de 30 rencontres

Mot des délégations du Québec

REPEX / ExportPro.org
François Breault nommé V-P Exécutif



Liens

Partir... pour revenir!
PopulationData.net
InfoNATION
World New Connection
Faire affaires avec l'ONU
Consultation ContactsMonde
La mondialisation jour le jour
Export alerte
Québec Monde
Ass. des économistes du Québec
Cercle Québécois des Affaires inter.
SORIQ
Quoi faire à Québec?
English Québec






Copyright 1994, cyberjournal@commercemonde.com