Sauriez-vous nommer les cinq « Lions d’Afrique »?

En les comparant aux « Quatre dragons » d’Asie, l’universitaire congolais Emmanuel Okamba présente les actuels cinq « Lions d’Afrique »: Afrique du Sud, Nigeria, Ghana, Kenya et Égypte.

La comparaison n’est pas banale parce que la Corée du Sud, Taïwan, Singapour et Hong Kong sont considérés depuis les années 1990 comme des pays développés à part entière. Et c’est à leur image qu’il parle des cinq lions africains, parce qu’ils sont des pays bien intégrés dans la mondialisation avec des performances économiques semblables aux premières années des dits dragons asiatiques. Reste à constater que l’avenir leur réserve les mêmes accomplissements.

ORIGINE DU CONCEPT DE PAYS «ÉMERGENT»

La première liste des pays émergents fut élaborée en 2005 par Goldman Sachs qui forgea ainsi l’expression « BRIC ». À la suite de ce quatuor Brésil-Russie-Inde-Chine, elle ajouta aussi onze « grandes économies en développement » : Bangladesh, Égypte, Hongrie, Iran, Mexique, Nigeria, Pakistan, Philippines, Thaïlande, Turquie et Afrique du Sud.

On remarque qu’en 2005 figuraient déjà 3 de nos « lions africains ».

L’avenir plus immédiat du continent africain n’est cependant pas encore de figurer au sommet avec les leaders. Créé en 2010 par Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA), le label EAGLES : « Emerging and Growth Leading Economies » désigne les pays dont la contribution à la croissance économique mondiale dans dix ans sera en moyenne supérieure à celle des plus grandes nations industrialisées. Et l’Afrique y est absente : Brésil, Chine, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Mexique, Russie, Taïwan et Turquie.

Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 3 =