75 000 milliards $ pour les 17 objectifs de développement durable de l’ONU d’ici 15 ans

Les Objectifs de développement durable (ODD) remplacent désormais les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), que les nations du monde avaient adoptés pour souligner le tournant de l’an 2000 et les défis de l’avenir.

Pour le secrétaire général de l’ONU : « Le but est de finir le travail, mettre en place des institutions efficaces, créer des sociétés stables et réaliser cette vision d’une vie dans la dignité pour tous. »

Finir le travail, c’est par exemple améliorer de 70% la productivité de l’agriculture d’ici 2050 pour arriver à nourrir toute la planète, selon l’analyse de l’homme d’affaires de la ville de Québec Jocelyn Boudreau, fondateur de Hortau.

Les OMD n’ont pas été un échec. Si encore une personne sur neuf sur la planète ne mange pas à sa faim et peine à pouvoir se nourrir correctement, la situation est meilleure qu’avant l’an 2000. Mais même après 70 ans d’existence, l’ONU doit encore allonger une imposante liste de 17 grands objectifs pour mobiliser l’humanité vers un monde respectable. Ce qui image le présent article témoigne clairement de la tâche qu’il reste à accomplir ; et la facture, pas moins!

2015 marque aussi le
70e anniversaire
de l’ONU

 Les experts onusiens évaluent qu’il faudra mobiliser entre 3 500 et 5 000 milliards $US chaque année dans les 15 prochaines années pour espérer relever le défi des ODD. Quinze fois 5 G $US ça totalise 75 000 milliards en fin de course… Il n’y a que les budgets militaires des nations les plus riches de la Terre qui rivalisent actuellement avec de tels montants.

2015, l’année de l’action mondiale

L’année 2015 se veut donc celle de « l’action  mondiale » telle que l’a décrétée l’ONU. Se proposant d’être une occasion historique de réunir les pays et les peuples pour choisir et emprunter de nouvelles voies afin d’aller de l’avant et d’améliorer la vie des populations partout dans le monde. Ces choix déterminant la marche à suivre au niveau mondial pour mettre fin à la pauvreté, promouvoir la prospérité et le bien-être pour tous, protéger l’environnement et faire face au changement climatique.

À New-York en septembre 2015, les pays ont  donc adopté le nouveau programme de développement durable, articulé autour des 17 objectifs de développement durable. Cet accord était l’aboutissement d’un travail de concertation avec les gouvernements, la société civile et d’autres partenaires en vue de tirer parti de l’élan donné par les objectifs du Millénaire pour le développement pour définir un ambitieux programme de développement pour l’après-2015.

Et cet appel semble avoir été jusqu’ici entendu alors que des personnes issues de tous les pays ont répondu, non seulement en participant dans des actions locales de développement, mais aussi en partageant photos et vidéos sur les réseaux sociaux sous le hashtag #Action2015.

Depuis le site www.un.org/sustainabledevelopment/fr/ on peut également explorer les initiatives de l’ONU et de ses partenaires.

Rappelons que les 193 États membres de l’ONU auront également l’occasion de conclure un accord mondial sur le changement climatique en décembre 2015 à Paris.

Ce qui fait encore dire à Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU, que nous sommes:

« La dernière génération qui puissent arrêter le changement climatique avant qu’il ne soit trop tard et la première avec une chance réelle de mettre fin à la pauvreté ».

 

Communiqué

Comment le prochain gouvernement canadien positionnera-t-il le Canada dans le monde?
(sondage envoyé à tous les partis)

 

Ottawa, 16 octobre 2015. Le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) publie aujourd’hui les résultats d’un sondage sur le rôle du Canada dans le monde, envoyé aux cinq principaux partis fédéraux. Le questionnaire a été envoyé aux leaders de parti le 18 septembre dernier; le CCCI a reçu des réponses de quatre d’entre eux, à l’exception du parti conservateur.

Avec la tenue prochaine d’une élection fédérale et l’adoption récente à l’ONU d’un nouvel agenda de développement, le CCCI voulait savoir de la part des leaders comment ils s’y prendront pour combattre la pauvreté et les inégalités, au Canada et à l’étranger. Plus précisément, l’organisation voulait savoir comment ils mettront en œuvre les nouveaux objectifs de développement durable qui ont été adoptés aux Nations Unies le 25 septembre dernier par 160 gouvernements et chefs d’État.

Les résultats du sondage sont publiés la veille du 17 octobre, qui correspond à la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, afin que les Canadiens et Canadiennes soient mieux informés de la position des partis concernant la lutte contre la pauvreté et les inégalités, ici comme ailleurs. Les réponses détaillées au sondage de 10 questions sont disponibles sur le site du CCCI.

Le questionnaire s’inscrit plus largement dans le cadre de la campagne “On Peut Faire Mieux 2015”.

 

Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 11 =