100 millions de femmes profiteront de l’Initiative pour les micronutriments

Cent millions de femmes et de filles à travers le monde auront accès à une meilleure nutrition grâce à l’initiative Bon départ lancée, le 18 mai 2016 à Copenhague, par l’Initiative pour les micronutriments (MI), avec le soutien du Gouvernement du Canada.

La malnutrition demeure l’un des obstacles les plus persistants au développement humain et elle limite la capacité de chaque génération de femmes et de filles à grandir, à apprendre, à gagner de l’argent et à diriger. Les statistiques révèlent que un milliard de femmes et de filles sont sous-alimentées, et le coût de ce potentiel perdu sape les progrès mondiaux dans de nombreux domaines de l’activité humaine, y compris la capacité de l’humanité à atteindre les objectifs de développement durable (ODD).

Le Canada a donc renforcé son leadership mondial sur la nutrition en soutenant l’Initiative pour les micronutriments en lançant l’initiative Bon départ, une plateforme d’investissement novatrice ayant pour objectif d’améliorer la nutrition pour 100 millions de femmes et de filles d’ici 2020.

« Nous sommes en 2016 et il y encore un milliard de femmes et de filles à travers le monde qui souffrent de malnutrition. Le Canada reconnaît l’importance d’investir dans des initiatives comme Bon départ pour changer le statu quo des femmes et des filles à travers le monde », a déclaré Marie-Claude Bibeau, ministre canadienne du Développement international et de la Francophonie.

L’initiative Bon départ repose sur cinq piliers stratégiques, y compris des programmes à fort impact, des partenariats, la mobilisation de ressources, du soutien technique et la défense d’intérêts. Bon départ vise à mobiliser la communauté du développement international pour générer le savoir-faire, les ressources et les solutions nécessaires pour habiliter les femmes et les filles grâce à une meilleure nutrition.

Avec 75 millions $ en soutien d’ancrage déjà investis par le Gouvernement du Canada, MI lance des programmes dans neuf pays à travers l’Afrique et l’Asie qui atteindront 50 millions de femmes et de filles d’ici 2020.

Maintenant, MI utilise ces investissements stratégiques comme point de départ pour tirer parti d’un soutien supplémentaire de donateurs, de pays et de partenaires, afin de doubler son impact. Le soutien du Canada a déjà généré un soutien supplémentaire, y compris un investissement de 1,5 M$ de l’Agence australienne pour le développement international et un partenariat stratégique avec le Gouvernement d’Indonésie afin d’améliorer la nutrition pour un million de femmes enceintes et d’enfants dans deux des provinces les plus touchées en Indonésie.

« La malnutrition est l’une des plus longues batailles que l’humanité ait menée. La question que nous devrions tous commencer à poser est comment pouvons-nous amener le début de la fin de la malnutrition? Des initiatives telles que Bon départ sont une étincelle qui nous emmène plus près de la réponse. Cela commence en faisant bien plus pour les femmes et les filles », a déclaré Joel Spicer, président et chef de la direction d’Initiative pour les micronutriments.

L’initiative Bon départ était lancée à Copenhague lors de la conférence Women Deliver, soit le plus grand rassemblement sur la santé, les droits et le bien-être des femmes et des filles depuis plus d’une décennie, lors d’un événement animé par Femi Oke de Al Jazeera English.

L’Initiative pour les micronutriments (MI) est un organisme international sans but lucratif basé au Canada voué à garantir aux personnes les plus vulnérables, plus particulièrement les femmes et les enfants dans les pays en développement, d’avoir accès à l’alimentation dont elles ont besoin pour survivre et prospérer. Notre mission est d’être un chef de file mondial dans la promotion de solutions intégrées, innovatrices et durables afin de réduire les carences en micronutriments grâce à la défense d’intérêts, au soutien technique et programmatique, et à la collaboration. Grâce à des investissements du Canada et d’autres donateurs généreux l’organisation rejoint 500 millions de personnes dans plus de 70 pays chaque année.

www.micronutrient.org

Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 4 =