Quand Nano rencontre 3D! L’imprimante 3D à l’échelle moléculaire : première mondiale bientôt disponible au CRIQ

L’entreprise Nanogrande vient de conclure avec le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) une entente pour poursuivre le développement et faciliter la commercialisation de la toute première imprimante 3D permettant de créer des objets à partir de nanoparticules de métal, de polymères et de matières organiques aussi petites que des molécules d’ADN.

En vertu de l’entente, Nanogrande, développeur de l’imprimante 3D NANO, poursuivra les travaux sur sa technologie au CRIQ où elle profitera du support d’une équipe d’experts et d’une vitrine technologique pour promouvoir son produit.

UN ÉQUIPEMENT BIENTÔT DISPONIBLE AUX ENTREPRISES VOULANT EN FAIRE L’ESSAI

Intégrée au laboratoire de fabrication additive de Québec du CRIQ, l’imprimante 3D NANO sera aussi utilisée par le CRIQ pour usage interne et à des fins commerciales. Par conséquent, les entreprises québécoises auront également accès en primeur à cet équipement pour le développement de leurs propres produits.

« En plus de bonifier l’offre du CRIQ en fabrication additive, cette entente est en lien direct avec le mandat de faire croître l’expertise québécoise en impression 3D que nous a confié le gouvernement du Québec », explique Laurent Côté, vice-président Recherche, innovation et partenariats au Centre de recherche industrielle du Québec.

Pour Juan Schneider, PDG de l’entreprise québécoise Nanogrande: « Les experts du CRIQ nous aideront grandement à faire connaître l’imprimante NANO 3D afin qu’il soit maintenant possible de réaliser des objets et des structures 3D d’une précision inégalée ».

L’entreprise Nanogrande est située à Laval. Elle a développé la première imprimante 3D capable de fabriquer à l’échelle moléculaire. Cette technologie d’avant-garde assemble des multicouches de particules aussi petites que 1 nm, créant des objets 3D avec une définition sans précédent. L’entreprise développe aussi des outils de revêtement, des processus de fabrication et des surfaces fonctionnelles nanométriques.

Pour sa part, depuis plus de 45 ans, le Centre de recherche industrielle du Québec a pour mission de contribuer à la compétitivité des secteurs industriels québécois et à la croissance des organismes en soutenant l’innovation, la productivité et les exportations et en créant des partenariats pour élargir son offre de service.

www.criq.qc.ca
www.nanogrande.com

Daniel Allard
Rédacteur en chef

Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l’Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015).


One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 2 =