Innovation : bientôt les voiliers voleront

On ne vous parle pas ici d’avion à voile, mais bien que des trimarans pourront technologiquement cesser de porter sur mer pendant de longs moments. Très longs moments! La science est rendue là.

C’est lors d’un échange sur le trimaran French Tech Rennes St Malo, avec Charles Mony, qui s’apprêtait à quitter Québec avec trois collègues le dimanche suivant pour tenter de joindre le premier St-Malo, dans le cadre de la 9e édition de cette transat, qu’il nous informa de l’état des performances de ces formules 1 des mers.

Son trimaran de 50 pieds de long (49 en largeur) a la capacité d’atteindre 68 km/h. Mais un monstre de 120 pieds était attendu dans la nuit; hors catégorie pour la transat, le SPINDRIFT 2 vient à Québec avec le défi de battre le record de la traversée de l’Atlantique: 7 jours, 20 heures (ce qu’il fera avec brio en rabattant le record d’une journée). À 80 km/h de capacité dans son cas.

Nous l’avons donc questionné sur les temps pour le tour du monde.

« Les premières traversées en course ont été de 78 jours. Dix ans plus tard, nous en sommes à 48, et un skipper projette d’abaisser ça à 45 jours. Nous sommes loin du fameux Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne, du nom dudit trophée de cet exploit au début », nous raconte Charles Mony, maintenant président-fondateur de Village Monde.

La question suivante était plus technique: un trimaran peut-il complètement sortir de l’eau ? La réponse fut bien au-delà des attentes !

« Actuellement la longue pièce verticale qui s’enfonce au centre de chaque flotteur externe est conçue de manière à prévenir le chavirement et nous retient, mais très bientôt il y en aura sans courbe et là, on pourra carrément voler sur l’eau. »

C’est donc ce qui est prévu, que les trimarans volent sur l’océan.

————–

ET LA TRANSAT ? L’équipage du French Tech est finalement arrivé à St-Malo au 3rang à 5 minutes du 2e, le Ciela Village, et moins de deux heures après le gagnant de la classe Multi 50ARKEMA.

(Crédit de la photo: Ouest-France.fr)

*****


Vous aimez cet article! 

Faites une DONATION à notre rédaction par un clic au bas de la colonne de droite de cette page... MERCI!
Daniel Allard
Rédacteur en chef
Depuis 1997, Daniel Allard a fondé et dirige le cyberjournal Commerce Monde. Il a aussi co-fondé, en 2013, l'Association des sociétés québécoises cotées en Bourse, tout en organisant un Gala annuel des sociétés en Bourse (2008 à 2015). Pour 2018, il vous prépare www.LiNNOVarium.com ...

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 9 =